Vous utilisez un navigateur très ancien, et risquez de rencontrer des problèmes en utilisant notre site.
Vous pouvez mettre à jour votre navigateur ou utilisez votre smartphone pour revenir nous voir !

Le véritable enjeu climatique des chèques cadeaux...

Depuis le lancement d’éthi’Kdo en 2019, nous entendons régulièrement « c'est éco-responsable, les chèques cadeaux sont en papier recyclé » ou encore « nous sommes passés à une solution écologique car nous commandons des chèques dématérialisés ».

Le papier recyclé et la dématérialisation, les solutions miracles pour participer à atteindre la neutralité carbone dans le secteur des cartes cadeaux multi-enseignes ?

Et bien, chez éthi’Kdo, nous avons voulu vérifier et... [Alerte Spoiler !] c’est malheureusement très très loin d’être le cas…

Voici pourquoi...

Très bref rappel sur la notion d'enjeu climatique

En 2015, lors de la Cop21, 175 pays ont ratifié un accord prévoyant de contenir d'ici à 2100 le réchauffement climatique nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels

Pourquoi 2°C ? Car au-delà, les climatologues prévoient un phénomène d’emballement rendant la vie sur Terre telle que nous la connaissons quasi impossible. 

Pour décliner ces objectifs en action, Courbe merci Loom ;-)nous devons collectivement diviser par trois nos émissions, en l’espace d’une génération, soit environ 5% par an comme le montre ce petit croquis -->

Si nous, acteurs des cartes et chèques cadeaux multi-enseignes souhaitons faire notre part, voici donc notre objectif : diviser par 3 les émissions de notre secteur.

Mais comment se décomposent les émissions du secteur des cartes cadeaux ?

La première étape pour atteindre cet objectif consiste à mesurer les émissions de notre secteur.

C’est dans ce cadre qu’éthi’Kdo a réalisé son Bilan Carbone début 2021 mais a souhaité aller plus loin dans le cadre d’un programme réalisé avec le cabinet d’études sami.eco et financé à 80% par l’ADEME.

L’objectif de l’étude n’était pas seulement de réaliser le bilan carbone de notre coopérative mais de comprendre où se situaient les enjeux du secteur des cartes et chèques cadeaux dans son ensemble.

Et bien voici le résultat pour éthi’Kdo :

Bilan carbone ethikdo
 Ainsi, comme le présente ce graphe, l’immense majorité des émissions se situe dans la manière dont sont utilisées les cartes cadeaux. Le reste est largement minoritaire. Ce qui n’est pas surprenant, simplement parce que notre secteur est proche dans beaucoup d’aspects du secteur bancaire qui présente la même structure d’émission.

Dans le cadre du Bilan Carbone 2020 d’éthi’Kdo, 2 singularités viennent pourtant considérablement minimiser cette part :

1 – bilan-carbone-cartes-cadeauxEthi’Kdo faisant une sélection stricte de ses enseignes partenaires en privilégiant notamment les produits d’occasion, zéro déchet ou fabriqués localement, l’intensité carbone de l’utilisation des cartes éthi’Kdo est estimé entre 31% et 48% inférieure à celle des cartes cadeaux des grandes enseignes.

Ainsi, toutes choses égales par ailleurs, si éthi’Kdo ne procédait à aucune sélection de ses enseignes sur des critères environnementaux, la part des émissions liées à l’utilisation des cartes cadeaux serait en réalité comprise entre 79% et 83%.

2 – Pour réaliser ce Bilan Carbone, nous avons pris en compte les utilisations de cartes éthi'Kdo sur 2020. Or, du fait de la saisonnalité des cartes cadeaux (principalement offertes au moment de Noël), environ 80% des cartes cadeaux vendues en 2020 ont été ou seront utilisées durant l'année 2021. Les émissions liées aux utilisations sont donc considérablement minimisées, de l'ordre de 80%.

En intégrant ces 2 singularités, nous pouvons estimer que le Bilan Carbone moyen d’un émetteur de cartes cadeaux ressemble davantage à ça :

bilan carbone cheque cadeauLa conclusion de ce travail est donc que pour réduire de 66% les émissions du secteur, imprimer les chèques cadeaux sur du papier recyclé ou mettre en place un plan vélo pour les salariés ne suffira pas et qu’il faudra nécessairement remettre en question plus profondément le modèle.

Remettre en question son modèle pour un émetteur de chèques cadeaux, c’est interroger quelles enseignes il souhaite proposer aux bénéficiaires de ses cartes cadeaux, ou plutôt quelles enseignes il ne souhaite plus soutenir.

Le greenwashing dans le secteur des cartes cadeaux

A ce stade, il nous semblait important de faire une parenthèse sur le greenwashing.

greenwwashing-reconnaitre-entreprisesLe greenwashing ou eco-blanchiment est un procédé marketing utilisé par une organisation dans le but de se donner une image de responsabilité écologique trompeuse.

Au-delà d’être devenu illégal en plus d’être déloyal envers les clients, le greenwashing fait surtout perdre beaucoup de temps car il fait détourner le regard des véritables leviers d’actions... Et le temps nous n’en avons malheureusement pas...

Alors afin d’arrêter d’en perdre, voici un petit aperçu de la façon dont il se présente dans l’univers des chèques et cartes cadeaux :

1 – surestimer volontairement les bénéfices environnementaux de la dématérialisation à des fins commerciales :


(et ben non... adresser un sujet qui représente moins de 3% des émissions d’un secteur, ce n’est pas « fortement diminuer »…)

2 - Communiquer sur le fait qu'on compense 100% de ses émissions après avoir volontairement exclu de son Bilan Carbone l'utilisation des cartes qui représente +90% de ses émissions.

Greenwashing cheque cadeauplanter-arbres-compensation-greenwashing
Ce dernier étant doublement trompeur car la compensation, consistant le plus souvent à planter des arbres est largement insuffisante : les plantations d'arbres mettent plusieurs dizaines d’années à absorber l'équivalent de CO2 émis et si tous les secteurs d'activité très émetteurs se mettaient à compenser à 100%, la surface nécessaire deviendrait impossible...

Adresser le vrai sujet : comment permettre au secteur de faire partie de la solution et non plus du problème ?

Maintenant que nous savons que les émissions du secteur sont à +90% liées aux enseignes référencées, ceci nous apporte une vision plus claire sur les actions à mettre en oeuvre.

Pour mieux mesurer l'impact des différentes actions déployables, nous avons donc demandé au cabinet d’études sami.eco de réaliser un simulateur permettant d’identifier comment le Bilan Carbone d’un émetteur classique de cartes cadeaux pouvait évoluer en fonction des enseignes dans lesquelles étaient dépensées les cartes cadeaux : l’idée étant d’identifier les pistes d’actions les plus prometteuses mais aussi d’écarter les fausses bonnes idées.

Nous avons poussé les curseurs à fond et voici les résultats pour les types d'utilisation :

Utilisation des chèques cadeaux Evolution du Bilan Carbone pour un acteur « classique » *
100% en articles d’occasion   -73%
100% en activités culturelles et artistiques -33%
100% de dépense en dons à des associations (hors services rendues par les associations comme planter des arbres) -30%
100% des enseignes textiles ne proposant que du Made in France -4%
Les mêmes utilisations mais en versant 3% ou 5% à des associations     0%

Et pour les lieux d'utilisation :

Utilisation des cartes Evolution du Bilan Carbone pour un acteur « classique » *
100% des utilisations en boutique  +0,4%
100% des utilisation en ligne -0,4%

 *Les détails des hypothèses retenues figurent en bas de page.

Conclusion : les solutions sont là :-)

Ainsi et comme le montre cette étude, les solutions existent : favoriser les enseignes qui vendent des produits d’occasion, des spectacles, encourager le don plutôt que la consommation, orienter les dépenses vers les circuits courts…

Contrairement à d’autres secteurs comme ceux du transport aérien ou de la distribution de carburant, le secteur des chèques cadeaux a la chance de disposer de solutions peu coûteuses et directement mobilisables pour transiter rapidement vers un modèle plus bas carbone.

Et c’est une très bonne nouvelle, si tant est que les émetteurs de chèques cadeaux cherchent à réellement engager leur transition !

Chez éthi'Kdo, il s'agit de notre raison d'être, alors si on peut aider, ce sera toujours avec plaisir.

Portez-vous bien 😊

L'équipe éthi'Kdo


Qui sommes nous pour dire ça ?

Ethi'Kdo est une initiative coopérative à but non-lucratif créée en 2019 par 6 citoyens et 6 structures de l'Economie Sociale et Solidaire dans le but de créer la première carte cadeau multi-enseignes écologique et solidaire : la carte éthi'Kdo.

Conscient des conséquences négatives des modes de consommation actuels, éthi’Kdo se veut un catalyseur de la transition écologique et de l’économie circulaire en encourageant la transformation vers une consommation plus respectueuse des êtres humains et de leur environnement.Carte cadeau utilité sociale

Seul émetteur de cartes cadeaux multi-enseignes agréé d'Utilité Sociale par l'Etat (ESUS), éthi'Kdo s'adresse aux CSE, entreprises, associations... et aux particuliers désireux de faire plaisir en offrant un cadeau réellement écologique et solidaire.


Nota bene : le carbone comme seule boussole ?

Il nous paraissait également important  de préciser quelques éléments sur l’indicateur choisi : les gaz à effet de serre.

En effet, il existe de nombreux indicateurs environnementaux qu’il est possible d’étudier comme la pollution de l’air, la pollution de l’eau, l’épuisement des ressources… Par rapport aux impacts et enjeux de notre secteur et dans le contexte actuel de dérèglement climatique, il nous a semblé plus pertinent d’étudier spécifiquement les émissions de Gaz à Effet de Serre. 

Néanmoins, si nous n’attaquions le sujet que sur cet l’angle, nous pourrions en conclure que la meilleure façon d'atteindre l’objectif est d’orienter les bénéficiaires de cartes cadeaux vers 100% d’utilisation en ligne dans des produits de seconde main, ce qui apparait aujourd'hui comme ni réellement faisable, ni réellement souhaitable, ne serait-ce que pour défendre le modèle social des commerces de proximité.

L’idée de pousser les curseurs à fond permet surtout de comprendre les directions vers lesquelles aller pour diviser nos émissions par 3 et leur impact potentiel. La boussole des émissions de gaz à effet de serre est primordiale mais peut être accompagnée d'autres.

Par exemple, chez éthi’Kdo, nous avons choisi de prendre en compte l’impact social. Ceci se traduit par des choix comme celui de privilégier les enseignes qui proposent de l’occasion mais en ajoutant des critères sociaux.

A titre d'illustration, les smartphones sont reconditionnés en France pour être certains des conditions de travail dans les ateliers. Pour les boutiques physiques, nous avons fait le choix de sélectionner les ressourceries car nous pensons que leur modèle basé sur l’insertion de personnes accidentées de la vie correspond à un modèle vertueux que nous voulons défendre.


Sur le même thème :

Sources :

Pour s'informer plus en détails sur les enjeux climatiques :

Pour aller plus loin pour détecter et éviter le greenwashing :

Le véritable enjeu climatique des chèques cadeaux...
Depuis le lancement d’éthi’Kdo en 2019, nous entendons régulièrement « c'est éco-responsable, les chèques cadeaux sont en papier recyclé » ou encore « nous sommes passés à une solution écologique car nous commandons des chèques dématérialisés ». Le papier recyclé et la dématérialisation, les solu...
Lire la suite
Tout savoir sur la commission environnement du CSE
A l’image de l’engagement citoyen, celui des salariés sur les enjeux climatique et environnementaux liés à l’activité de leur entreprise monte en puissance depuis plusieurs années. Pour porter ces nouvelles revendications, qui relèvent de nouveaux besoins de formation pour s’adapter à l’évolution...
Lire la suite
Comparateur CSE: comment choisir sa carte cadeau multi-enseignes
Chèque ou carte cadeau ? Physique ou dématérialisé ? Comparez les offres de cartes cadeaux multi-enseignes pour CSE ou comité d'entreprise. Des conseils pour un succès assuré auprès de vos salariés !...
Lire la suite
Quelles actions écologiques mettre en place dans son CSE ?
Vous souhaitez proposer des avantages éco-responsables à vos salariés et engager votre CSE pour la transition écologique ? Bonne nouvelle, plusieurs CSE ont déjà ouvert la voie et mis en œuvre une série d’actions écologiques pour engager leur comité pour l'environnement !...
Lire la suite