Vous utilisez un navigateur très ancien, et risquez de rencontrer des problèmes en utilisant notre site.
Vous pouvez mettre à jour votre navigateur ou utilisez votre smartphone pour revenir nous voir !

Les plateformes pour consommer collaboratif et solidaire

Prêter, louer, donner, partager, ou échanger des biens ou des services entre particuliers : ces pratiques de consommation collaborative ont pris une très forte ampleur ces dernières années.

Vinted, Blablacar, Airbnb…  Grâce à l'essor de plateformes en ligne facilitant la mise en relation de particuliers, le secteur a atteint une croissance annuelle moyenne de 36,4% !

Mais l'hypercroissance des plateformes collaboratives a souvent un coût pour les populations locales ou pour l'environnement. Pour ceux qui le souhaitent, éthi’Kdo a donc recensé les alternatives solidaires à but non-lucratif de ces solutions qui nous facilitent le quotidien...

Mobicoop, l’alternative solidaire à Blablacarcovoiturage-plateforme-collaborative-digital-alternatives

Non, vous ne rêvez pas : Mobicoop propose un service de covoiturage gratuit ! Le site ne prélève aucune commission sur les trajets, et ce, sans publicité.

Mobicoop se finance en offrant des solutions aux collectivités territoriales et entreprises, et grâce aux dons et aux parts sociales de ses sociétaires.

En quoi cette alternative est solidaire ? Mobicoop est une coopérative, la plateforme appartient donc à ses sociétaires dans la même logique qu’éthi’Kdo (1 sociétaire = 1 voix). De plus, son site est en open source : chacun peut contribuer à son amélioration et faire de la mobilité partagée un bien commun.

L'offre de covoiturages, notamment sur les trajets peu empruntés, est pour le moment moins étoffée que celle de Blablacar. Mais la jeune pousse grandit vite et nul doute que ces limites seront vite surpassées !  En revanche, il est possible de créer un évènement pour se rendre à une compétition, un festival, ou à un autre évènement en covoiturage :)

Mytroc, l’alternative solidaire au Bon Coin

Le prêt d’une scie sauteuse, un cours de couture, une robe de soirée ou du matériel de bricolage… Sur Mytroc, vous trouverez tout. Et ce sans dépenser un euro ! mytroc-leboncoin-échanger-objets-zéro-déchet

L’objectif de Mytroc est de lutter contre le gaspillage grâce au troc, et c’est un pari réussi, près de 50% des annonces trouvant preneurs.

Malgré son nom, MyTroc ne fonctionne pas vraiment sur un principe de troc mais sur celui d'une monnaie virtuelle : la noisette. Ainsi, si vous souhaitez acheter un produit, il n'est pas nécessaire de proposer un produit ou service qui intéressera en retour le vendeur, il vous suffira de lui laisser les quelques noisettes que vous aurez amassées par ailleurs :)

En quoi cette alternative est solidaire ? MyTroc est une structure de l’Economie Sociale et Solidaire, certifiée Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale (ESUS) et reconnue outil de transition écologique par l’Ademe

Le saviez-vous ? Il existe même un système de troc inter-entreprise destiné aux professionnels : le réseau d’échange France Barter ! Cette coopérative d'Intérêt Collectif permet notamment aux professionnels de s'échanger leurs invendus et stocks résiduels ou de s’approvisionner en marchandises et services sans recourir à leurs trésoreries. 

Trëmma, l’alternative solidaire à Vinted

echange-solidaire-collaboratif-leboncoinTrëmma, c’est la plateforme de financement participatif par le don d'articles lancée par notre partenaire solidaire Label-Emmaüs pour donner une seconde vie à nos objets.

Sur cette plateforme collaborative, le donateur et l’acheteur échangent via un système de messagerie afin de procéder à la remise de l’objet acheté, soit en main propre soit par envoi postal (le coût étant pris en charge).

Pour que la vente entre particuliers serve à la solidarité et à l’économie circulaire, l’argent de celle-ci est redirigé vers une association et permettra à un projet d'intérêt général de voir le jour !

En quoi cette alternative est solidaire ? Label-Emmaüs étant une entreprise d’insertion solidaire, les annonces publiées sont modérées par des salariés en insertion. De plus, tous les projets d'intérêt général proposés ont une dimension numérique, considérée comme une voie de réinsertion indispensable au sein du réseau Emmaüs.

FairBnb, l’alternative solidaire à Airbnb

Sur Fairbnb.coop, vous pouvez réserver vofairbnb-hebergement-local-solidaire-alternatives-éthiques prochaines vacances de manière juste et durable !

En réservant sur cette plateforme de réservation d'hébergement collaborative, vous pouvez participer au développement local en soutenant des entreprises locales ou des initiatives proposées par ses habitants : Fairbnb reverse 50% de sa commission à des projets sociaux ! Ces projets sont sélectionnés par les riverains du lieu que vous visiterez quelques jours.

En quoi cette alternative est solidaire ? Le développement non régulé de plateformes de réservation d’hébergement peut avoir un coût caché pour les communautés, notamment en faisant grimper les prix de l’immobilier. Face à cela, Fairbnb.coop prône un modèle de tourisme plus équitable et durable, en lien avec les populations locales. 

Et comme son nom l’indique, Fairbnb.coop est une coopérative et son fonctionnement repose sur les principes de gouvernance démocratique.

Ses limites : Fairbnb sélectionnant des hébergements éthiques selon des critères drastiques. Aussi, si le choix des localisations disponibles s'agrandit peu à peu, il n'est pas encore aussi exhaustif que sur Air BnB. Encore en phase d’essaimage pour atteindre un point d’équilibre, ces services sont également dépendants de leur nombre d’utilisateurs dont le développement a été grandement ralenti par la crise sanitaire.

Conclusion

Partout en France et en Europe, de nouvelles initiatives de consommation collaborative sont en train de naître ; à l'instar de celle de la SCIC Coopcircuits, facilitant les mises en place de réseaux de circuits courts, ou la fédération de coopératives de livraison à vélo Coopcycle qui fait naître des alternatives coopératives à Deliveroo ou Uber Eats un peu partout en France.

Echanges entre voisins, reventes solidaires, locations d'hébergements entre particuliers… grâce à internet, ces nouvelles pratiques reviennent sur le devant de la scène. Et cela pourrait bien permettre de faire renaître un véritable esprit de solidarité !


Sur le même thème :

Le véritable enjeu climatique des chèques cadeaux...
Depuis le lancement d’éthi’Kdo en 2019, nous entendons régulièrement « c'est éco-responsable, les chèques cadeaux sont en papier recyclé » ou encore « nous sommes passés à une solution écologique car nous commandons des chèques dématérialisés ». Le papier recyclé et la dématérialisation, les solu...
Lire la suite
Découvrez la méthode BISOU pour lutter contre la surconsommation
5 questions à se poser pour consommer moins, mais mieux ! Pour lutter contre la surconsommation, la nouvelle méthode BISOU, imaginée par l'influençeuse Marie Lasaladeatout, permet d'éviter les achats inutiles et/ou impulsifs....
Lire la suite
Les 3 raisons pour lesquelles nous n'intégrons pas ces marques
Nous sommes fréquemment contactés par des marques ou interrogés par notre communauté sur l’absence de certaines enseignes dans le réseau éthi’Kdo. Parmi celles-ci des marketplaces de revente de smartphones reconditionnés, des acteurs de la mode qui plantent des arbres ou fabriquent en France, des...
Lire la suite
Découvrez éthi'Kdo, la carte cadeau francaise à impact local
La première carte cadeau française des enseignes écologiques et solidaires ! En offrant la carte cadeau multi-enseignes éthi'Kdo, vous soutenez le made in France, les commerces locaux et les circuits courts....
Lire la suite