Vous utilisez un navigateur très ancien, et risquez de rencontrer des problèmes en utilisant notre site.
Vous pouvez mettre à jour votre navigateur ou utilisez votre smartphone pour revenir nous voir !

Interview Partenaire - L'épicerie vrac Baptistine

Près de 300 boutiques éthiques de proximité nichées aux quatre coins de la France font désormais partie du réseau d'éthi'Kdo. Mais quels sont les visages de ces artisans, commerçant(e)s, créatrices et créateurs, toutes et tous animés par la volonté de proposer des alternatives de consommation plus durables et plus solidaires ? Quelles sont leurs ambitions et que leur apporte éthi'Kdo ?

Pour le savoir, nous avons interviewé Nadège, gérante de l'épicerie vrac & zéro déchet Baptistine, située à Courbevoie (Hauts-de-Seine) !

Avant-Propos - La naissance de l’épicerieepicerie-vrac-ecologique-courbevoie

Après 17 ans dans le secteur des parfums et cosmétiques en charge du CRM et du digital pour un grand groupe français, Nadège a eu l’occasion de prendre un nouveau tournant dans son parcours professionnel.   

Ayant toujours été habituée à consommer local et de saison, son engagement écologique s’est petit à petit renforcé au fil de ses lectures et de certains documentaires forts comme « Une vérité qui dérange » ou « Demain, le film », et c’est lors de sa première grossesse, il y a 10 ans, qu'elle s'est intéressée au mode de vie zéro déchet et donc aux achats en vrac.

Habitant à Courbevoie, Nadège trouvait qu’il était frustrant de ne pas avoir de magasin vrac en bas de chez elle, c’est pourquoi lors de sa reconversion, l’idée de créer une épicerie de produits en vrac a rapidement germé dans son esprit !

Pour s’assurer de la faisabilité du projet, elle a donc effectué plusieurs immersions dans des épiceries vrac, et elle a tout de suite adhéré aux valeurs du réseau. Baptistine a ouvert en décembre 2021, après 4 ans de préparation, et de longs mois à rechercher un local dans son quartier...

Q1 - En quoi le vrac fait-il sens pour vous ? 

Je pense que consommer en vrac peut être un premier pas pour faire sa transition

consommer-vrac-magasin-bioLe vrac est accessible à tous car on fait forcément des économies, mais c’est facile quand on a un commerce de vrac pas loin de chez soi uniquement.

Cela permet d’acheter en quantité choisie : au lieu d’acheter un kilo de farine de pois chiche pour réaliser une recette qui en nécessite 300g, on achète la juste dose, et on peut ainsi faire des économies en évitant également de stocker chez soi des produits qu’on utilise que ponctuellement.

Même quand un client commence par acheter quelques produits en utilisant les sachets kraft que je propose, il achète quand même en plus petite quantité et en quantité choisie, donc c’est toujours mieux que d’acheter en version emballée.
Par ailleurs, c’est souvent une première étape vers le zéro déchet et la plupart des clients reviennent assez vite avec leurs propres contenants !

Q2 – Comment et pourquoi êtes-vous devenus adhérents de Réseau Vrac et Ethi’Kdo ?

J’ai adhéré au Réseau Vrac bien avant d’ouvrir, dès 2017 lorsque j’ai commencé à travailler sur mon projet.

J’ai connu la carte éthi’Kdo via Réseau Vrac, qui propose régulièrement des partenariats de qualité, et j’ai tout de suite adhéré !

Réseau Vrac est une grande source d’informations sur l’actualité vrac, la législation etc, faire partie de ce réseau me permet aussi d’avoir accès à des formations. Le partenariat éthi’Kdo/Baptistine est très récent, mais les bénéficiaires de cartes qui sont venus étaient très contents de pouvoir soutenir une boutique locale.

Q3 - Quelles synergies/valeurs communes voyez-vous ?

Avant tout, l’éthique, la durabilité, la notion de communauté et d’échange ; ensemble, nous construisons des solutions pour qu’un consommateur lambda puisse consommer durablement le plus facilement possible.

Ethi’Kdo est un agrégateur d’enseignes éthiques, de magasins dans les mêmes valeurs ; cela fait office de label, et je pense que c’est très important car il est de plus en plus difficile de repérer le greenwashing et un consommateur peut s’y perdre.

Il peut être assez difficile pour un commerçant indépendant d’échanger avec d’autres boutiques, d’élargir son réseau et de créer des synergies. Je pense qu’il est très important de trouver des partenaires avec des valeurs communes pour développer des idées !

Je suis persuadée que ce partenariat avec Ethi’Kdo répondra à mes attentes ! 


Sur le même thème :

Quel cadeau écologique et solidaire offrir à la Saint Valentin ?
Pour ne plus avoir à choisir entre une belle preuve d’Amour pour votre compagnon.e et pour votre planète, suivez notre guide des cadeaux écologiques pour la Saint Valentin !...
Lire la suite
Ethi'Kdo fait peau neuve !
3 ans après son lancement, notre coopérative ne cesse de grandir : élargissement de notre offre aux coffrets restaurants et aux éco-gestes, multiplication des villes disponibles avec la carte éthi’Kdo, nouveaux partenaires emblématiques… Si notre Mission est restée la même, notre vision et nos am...
Lire la suite
Découvrez la méthode BISOU pour lutter contre la surconsommation
5 questions à se poser pour consommer moins, mais mieux ! Pour lutter contre la surconsommation, la nouvelle méthode BISOU, imaginée par l'influençeuse Marie Lasaladeatout, permet d'éviter les achats inutiles et/ou impulsifs....
Lire la suite
Les tops et flops des idées cadeaux pour Noel 2050
Nous sommes déjà le 21 décembre 2050 et angoisse ! Comme chaque année, il vous manque encore un cadeau pour l’un.e de vos proches… Après 28 années d’expérience dans les cadeaux éco-solidaires, éthi’Kdo est encore là (on l’espère) pour vous sauver et vous aider à trouver le présent parfait !...
Lire la suite