Vous utilisez un navigateur très ancien, et risquez de rencontrer des problèmes en utilisant notre site.
Vous pouvez mettre à jour votre navigateur ou utilisez votre smartphone pour revenir nous voir !

Est-ce vraiment important de soutenir le commerce de proximité ?

Boulangeries, librairies, épiceries de quartier, artisans locaux : qui n’a pas souvenir d’heures passées à flâner au coin de sa rue ou dans le commerce de son lieu de vacances ?

A priori, nous sommes nombreux puisque 84% d’entre nous se déclarent attachés à leurs commerces de proximité (1).

Néanmoins depuis les années 90, on assiste à la raréfaction des commerces de quartier… si bien qu’aujourd’hui, 70% des communes rurales en France n’en sont plus pourvues.

Mais alors comment en est-on arrivé là ? Pourquoi la disparition des petits commerces est-elle problématique ? Et surtout comment soutenir nos commerces éthiques de proximité ?

Dans cet article décryptage, nous rassemblons les raisons pour lesquelles ils sont indispensables à nos villes et au développement d’une consommation plus responsable et vous proposons de nouvelles façons de les soutenir !

Raréfaction des commerces de proximité : comment en est-on arrivé là ? 

Sur l’ensemble du territoire, la fréquentation des commerces de proximité a baissé de 20% entre 2019 et 2022 (2).

Et ce phénomène semble s’inscrire vers une tendance de fond. Depuis les années 90, la situation des commerces de proximité se fait de plus en plus rude : désertification des zones rurales, développement des grands centres commerciaux en périphérie des villes, afflux des supermarchés en centre-ville…

Un contexte renforcé par la baisse du pouvoir d’achat et un changement des habitudes depuis la crise sanitaire (télétravail, achats en ligne…), qui fragilisent particulièrement nos commerces de proximité, de surcroît touchés par la flambée des prix de l’énergie, des loyers et des matières premières…

La situation est telle que face à cette perte de fréquentation, nombreux ont été contraints de déposer le bilan durant l’année 2022. A titre d'exemple, en 2022, 28 boutiques éthiques d’éthi’Kdo ont mis la clé sous la porte*. Biocoop annonce quant à lui une quarantaine de fermetures en 2022 (3).

Ainsi, si de nombreux Français se sont tournés vers les commerces de proximité et ont affirmé leur soutien pendant la crise sanitaire, force est de constater que ces derniers subissent une perte de fréquentation durable… Aujourd’hui, ils ont plus que jamais besoin de notre soutien !

4 raisons pour lesquelles la disparition des commerces de proximité est problématique 

1. Ils tiennent un rôle essentiel dans la transition vers une consommation plus durable 

Nous le savons aujourd’hui, le développement d’une consommation plus saine et plus durable s’accompagne d’une nécessité de proximité. Le retour aux circuits-courts et à la relocalisation des savoir-faire figure aux premiers rangs des solutions permettant de respecter les limites planétaires (4). 

En réduisant les déplacements en voiture, les commerces de proximité permettent de diminuer les émissions de gaz à effet de serre liées à nos achats, mais surtout car ils favorisent la vente en circuits-courts.

2. Le commerce de proximité est un carrefour fondamental pour créer du lien

Loin des rayons standardisés des supermarchés, le commerce de proximité est un lieu de rencontre et d'échange et favorise le lien humain. 

Les commerces de proximité constituent historiquement des lieux où règnent l’inclusion et l’accessibilité : 

  • Accessibles à pied, ils sont généralement plus abordables pour les personnes à mobilité réduite ou ne disposant pas d’internet.
  • Vecteurs de fidélité et de proximité, ces lieux de socialisation encouragent aussi l’entraide générationnelle.

En outre, la vocation des commerçants de quartier réside bien souvent dans le fait de satisfaire leurs clients et de transmettre un jour leur entreprise. 

3. Ils participent à l'économie locale

En choisissant des références parmi le tissu entrepreneurial local et en investissant dans des projets qui fleurissent à proximité, les commerçants de quartier dynamisent et animent les territoires et participent grandement à l'économie locale.

Au niveau national, les commerces de proximité représentent plus de 600 000 entreprises, 20% du PIB, 1,2 million de salariés et 3 millions d’actifs (5). Malheureusement, ces emplois sont menacés par le développement intensif d'emplois pour lesquels il faut être toujours plus "productif". En effet, alors que la "productivité élevée" exigée chez Amazon où un seul salarié "supporte un chiffre d'affaires d'environ 600 000 euros", un salarié supporte en moyenne "270 000 euros" au sein d'une boutique physique.

Ainsi pour un emploi créé chez Amazon, le commerce de proximité perd 2,2 emplois** (6).

4. Ils préservent et mettent en lumière le patrimoine de nos territoires

Souvent installés dans des bâtiments historiques de la ville, les commerces de proximités contribuent à préserver l'architecture locale... tandis que la réorganisation urbaine profite de son côté aux grandes surfaces et supermarchés.

Le cœur de ville constitue pourtant un lieu qui fédère et qui nous donne une identité commune : souhaite-t-on trouver les mêmes enseignes franchisées dans tous les centre-villes de France ?

De plus, les commerces de proximité offrent généralement des produits et services spécifiques à leur culture ou à leur région, contribuant ainsi à perpétuer la diversité culturelle du territoire dans lequel ils se trouvent.

4 façons innovantes de soutenir les commerces de proximité 

1. Soutenir les commerçants en ligne

Nous n'allons pas revenir en arrière. Le digital s'est imposé au coeur de nos actes de consommation, si bien que 91 % des consommateurs qui ont acheté un produit en commerce de proximité avaient auparavant fait une recherche sur Internet(7).

Chez éthi'Kdo, nous pensons qu'il est nécessaire de réconcilier l'achat en ligne et en boutique, deux modes de distribution complémentaires qui ont chacun un rôle à jouer dans le basculement vers une consommation plus durable.

A l’ère du “phygital”, de nouveaux canaux de distribution émergent, parmi lesquels

  • Le click & collect permettant la commande et le retrait de produits en magasin physique. 

Un bon exemple est la coopérative Coopcircuitsqui met à disposition une plateforme en ligne sur laquelle il est possible d’effectuer des achats en circuit court et d’effectuer des retraits à la ferme ou dans un point relais.

  • Les plateformes en ligne qui mettent en avant des artisans, commerçants ou ressourceries disposant de peu de moyens pour se faire connaître.

A titre d'illustration, la plateforme Kreamondo regroupe des artisans créateurs, sélectionnés pour leur engagement éthique, qui mettent en vente leurs pièces uniques. 
La plateforme Label-Emmaüs créée par l'association Emmaüs soutient quant à elle les ressourceries solidaires, en regroupant les produits de seconde main rassemblés et remis à neuf aux quatre coins de la France. 

Ces nouvelles solutions sont des leviers considérables pour accompagner le changement d’échelle de la consommation responsable et des circuits-courts !

A la question « Souhaiteriez-vous que vos commerces de proximité vous donnent la possibilité de… » posée par LSA :

  • Plus de 70% des Français ont répondu être partisans de la commande et du retrait de produits en magasin de proximité,
  • 76% souhaiteraient pouvoir « réserver en ligne un produit et le récupérer directement en magasin »,
  • 72% répondent vouloir « acheter en ligne et récupérer en magasin ».

2. Offrir des cartes cadeaux valables dans des commerces de proximité

En offrant un bon d’achat valable dans un ou plusieurs commerces de proximité à l’un.e de vos proches, vous soutenez financièrement un commerçant tout en offrant un beau cadeau éco-responsable.

De nombreuses collectivités locales ont déployé leurs solutions de chèques cadeaux de soutien aux commerces de proximité. De même, la e-carte cadeau éco-responsable éthi’Kdo représente une belle opportunité de soutenir les commerces éthiques de proximité puisqu'elle rassemble plus de 400 boutiques engagées dans toute la France.

Vous serez ainsi certain de faire plaisir à son ou sa bénéficiaire tout en soutenant le commerce éthique de proximité !

3. Participer à des campagnes de financement participatif

Utilisées parSoutenir commerçants financement participatif artisans les commerçants locaux disposant de peu de moyens pour débuter ou perpétuer un projet, les campagnes de crowdfunding sont d'une grande utilité pour atteindre leurs objectifs.

Pour s'assurer un revenu et limiter les stocks, certains organisent également des préventes, autrement dit, la commercialisation de produits qui seront livrés plus tard. Il s’agit d’une belle manière pour soutenir les artisans !

4. Et bien sûr les fréquenter !

commerce-proximite-soutienPrivilégier les commerces locaux et épiceries de proximité pour faire ses achats quotidiens plutôt que de se rendre dans une grande surface est la manière la plus évidente et efficace pour contribuer à leur longévité et les aider... tout en se faisant plaisir !

Il existe bien d'autres façons de soutenir les commerces en bas de chez soi : proposer des compétences ou des connaissances qui peuvent leur être utiles, participer aux évènements locaux (souvent organisés par les commerçants de proximité), en parler autour de soi, partager des photos ou des avis positifs sur internet...

Conclusion

Economie locale, relocalisation des savoir-faire, conservation du patrimoine : en favorisant des produits vendus en circuits-courts et fabriqués de manière locale, les commerces de proximité jouent un rôle clé dans la transition vers une consommation plus durable.

Si l’essor du e-commerce et des supermarchés mettent à mal la situation des commerces de proximité, rien ne semble encore remplacer l’expérience du “commerçant d’à côté” et il est aujourd’hui essentiel de réinventer nos façons de les soutenir, l’avenir de nos centres-villes et du commerce local en dépend !

L'équipe éthi'Kdo

 

PS : le bon sens est bien sûr de mise : acheter des produits fabriqués à l’autre bout du monde dans un commerce de proximité n’est pas plus éco-responsable qu’acheter des produits fabriqués France en ligne. Tout dépend de la démarche des enseignes que nous choisissons pour nos achats.

Publié le 02/03/2023 - Mis à jour le 11/03/2023


Pour aller plus loin :


*En 2022, dans une mesure d'impact menée en interne par éthi'Kdo auprès de 320 de ses enseignes partenaires, 56% des boutiques physiques jugeaient la fréquentation de leur commerce comme peu ou pas satisfaisante.

**Résultat obtenu en déduisant les embauches d'Amazon aux suppressions d'emplois dans le commerce physique liées aux activités du site d'achat .

(1) Etude Odoxa - Epicery 2022

(2) Etude Procos 2022

(3) Reporterre - Magasins bio, des fermetures en cascade

(4) Socialter - Que dit le dernier rapport du Giec ?

(5) Libération - Le commerce de proximité menacé par Amazon

(6) France Info - Etude de Mounir Mahjoubi

(7) Sondage LSA 2021

Quel cadeau offrir aux professeurs pour les remercier ?
Ethi’Kdo vous propose une solution simple, pratique et certaine de faire plaisir à tous les maitres et maitresses : la carte cadeau éthi'Kdo, première carte cadeau française des enseignes 100% écologiques et solidaires !...
Lire la suite
Quel cadeau offrir pour le départ d'un stagiaire ?
Quel Cadeau offrir à un Stagiaire ? Qu'il s'agisse d'une expérience ou d'un coffret cadeau écologique, trouvez le cadeau de départ parfait grâce à éthi'Kdo !...
Lire la suite
Découvrez la méthode BISOU pour lutter contre la surconsommation
5 questions à se poser pour consommer moins, mais mieux ! Pour lutter contre la surconsommation, la nouvelle méthode BISOU, imaginée par l'influençeuse Marie Lasaladeatout, permet d'éviter les achats inutiles et/ou impulsifs....
Lire la suite
Le Top 3 idées cadeaux pour votre jeu concours de pronostics
Quelle récompense mettre en jeu pour un jeu-concours de pronostics sportifs entre proches ou entre collègues ? Découvrez les 3 meilleures idées de lots de récompenses pour le grand gagnant du tournoi à l'approche de la Coupe du Monde de rugby, de foot ou encore des Jeux Olympiques 2024 !...
Lire la suite
La consommation éco-responsable,
ça vous branche ?
Abonnez-vous à notre lettre d'info mensuelle
pour découvrir tous nos bons plans !